20 avril 2005

Ecrire sur le net

J'aurais préféré que le nouveau pape fût un pape des pays pauvres. Qu'en pensez-vous ? Excusez cet emploi désuet de l'imparfait du subjonctif ; c'est une dernière volonté de la langue française de restituer ces formes anciennes... Ca me fait penser à la différence un peu poussive entre la langue, le dialecte, l'argot, le jargon, le patois et l'idiolecte. Les linguistes se torturent bien le cerveau ! Nous aussi, quand nous écrivons, nous râclons bien le cerveau, pour avoir l'illusion dans ressortir le meilleur ; parfois, nous en faisons rejaillir le pire ! Vous qui écrivez par l'intermédiaire du net, quelle impression cela vous fait-il ? Et pourquoi le faites-vous ? Le paradoxe du journal intime publié, c'est qu'il devient "extime" à partir du moment où vous le livrez à la lecture. Je n'écrirais pas la même chose dans un bon vieux cahier. C'est une autre façon de s'éprouver, que de se donner à lire.

Posté par loupatulatchi à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ecrire sur le net

Nouveau commentaire